L’artisanat : une preuve d’une force créative et innovante !

Vous rêvez d’œuvrer et de briller dans une entreprise artisanale mais vous avez peur des risques et des pièges susceptibles de se trouver sur votre chemin ? Si vous débordez d’imaginations et que vous êtes inventifs, chassez vos soucis puisque c’est le milieu idéal pour votre épanouissement en toute liberté.

Qu’est-ce que l’artisanat ?

Qui dit artisanat dit principalement travail manuel, loin du système industriel. Il sous-entend qu’une même personne s’occupe de la production ainsi que de la commercialisation des biens réalisés. D’une manière beaucoup plus approfondie, l’artisanat est un secteur économique bien défini qui emploie moins de 10 personnes. La loi du 5 juillet 1996 sur le développement et la promotion du commerce et de l’artisanat a pris le soin d’énumérer les domaines ciblés. Il s’agit entre autres des métiers touchant la transformation de produits, le bâtiment, l’alimentation, la fabrication d’objets décoratifs, l’esthétisme. L’artisanat a été pendant longtemps une branche méprisée. Jugé nuisible, de bas étage mais utile, ce secteur a su se forger la place qu’il mérite au fil des années, jusqu’à la reconnaissance de la force de la créativité fortement présente en son sein.

L’artisanat et l’invention

L’artisanat et la création sont deux branches qui semblent être différentes. La première touche ce qui est fait à la main tandis que la seconde concerne l’œuvre de l’esprit. Les travaux de réparation de chaussures, de sacs, d’une maison sont incombés aux artisans. Les toiles, les sculptures sont attribuées aux artistes. Cependant, elles sont complémentaires dans la mesure où l’artisan concrétise ses pensées et ses idées par l’intermédiaire de ses mains. Toutefois, seules les œuvres originales, innovantes peuvent être assujetties à des droits d’auteurs. Les productions issues d’un modèle artisanal ne peuvent prétendre à ce genre d’avantages. Quoi qu’il en soit tous les produits peuvent être exposé au sein d’un marché artisanal pour se rapprocher des consommateurs.

Comment devenir artisan ?

Certains sont nés dans le monde artisanal à tel point qu’exercer un métier d’artisan est tout à fait logique. D’autres le deviennent en côtoyant L’artisan menuisier par exemple, en étant à l’aise avec des moyens mécaniques, ou par pure passion. Mais il faut suivre une formation adaptée. Les grandes écoles sont nombreuses. Elles proposent diverses filières garantissant un débouché sûr. Ne succombez pas aux bonnes paroles distribuées gratuitement dans les annonces publicitaires. Confiez-vous à de véritables professionnels pour assurer votre avenir. Il ne vous appartient plus qu’à choisir votre voie, d’exceller au niveau de votre unité et de rejoindre une grande corporation.