Quels sont les différents domaines de santé ?

Réduire l’apparition de la maladie et maintenir la population en santé sont les objectifs de la santé publique. Tout étudiant suivant une formation médicale a la possibilité de travailler dans le secteur. Qu’il s’agit d’une étude paramédicale, aide-soignant, anesthésiste-réanimateur, ambulancier, agent thermal ou chirurgien-dentiste.

Domaine d’intervention en santé publique

Le premier domaine d’intervention est la prévention. Celle-ci s’entend comme l’ensemble de mesures vison à diminuer voire éviter les risques d’apparition des maladies. Par exemple, le dépistage précoce des cancers et la rééducation après un accident. La veille sanitaire se présentant comme la surveillance des éventuels risques et pathologies pour le peuple. Le curatif (soins et traitement) et la planification sanitaire qui signifie la fondation, la transformation d’établissement suivant le besoin du peuple. Comme la création d’un service de maternité dans une ville où le taux de natalité ne cesse d’augmenter. S’ajoute à cela, l’éducation pour la santé tenant à informer at à apprendre aux citoyens d’adopter des comportements favorables à leur Santé en tant que l’insertion d’une séance d’enseignement à la sexualité à l’école secondaire. Il existe aussi la promotion de la santé (donner aux individus des moyens afin de l’améliorer) et la formation professionnelle permettant d’adapter les compétences des médecins aux demandes des usagers.

Service de santé et statistique sanitaire

Le service de santé crée des emplois, fournissent une protection médicale ainsi qu’une égalité d’accès aux soins de santé de qualité. Ses missions sont les suivantes : animation et coordination territoriale de santé, promotion de l’environnement, action de proximité et sociale, cohésion sociale et solidarité, organisation de l’offre et l’observation en santé. Et ce, pour but de surmonter les obstacles dans le service. Les statistiques sanitaires englobent le secteur hospitalier, ambulatoire et médical. Elles proviennent de l’analyse de données, déclaration d’un bilan annuel d’activité, relevés annuels produits par les institutions sanitaires. Chaque relevé fait l’objet d’une validation spécifique des autorités compétentes.

Protection médicale et alimentaire

En plus d’utiliser de supports techniques essentiels pour soigner les malades. Les médecins des services de santé doivent avoir à leur guise des protections médicales pendant l’accomplissement de ses fonctions à savoir les gants d’examen, stérile, polyéthymène et doigtiers, les masques et blouses, les calots, les lunettes et vêtements de protection, ainsi que la combinaison médicale. La protection alimentaire subdivise en quatre piliers : le capacité de produire sa propre alimentation pour que tout le monde accède à une nourriture suffisante, saine et nutritive ; la disponibilité et la qualité des aliments au point de vue sanitaire et la stabilité concernant le prix et le pouvoir d’achat. Le contrôle des denrées alimentaires et micro-organisme constituent la garantie de la sécurité alimentaire.