À quoi sert un attrape-rêve ?

Dans la culture des Amérindiens, l’attrape-rêve revêt une signification très importante. Appelé aussi capteur de rêve, c’est un objet qui est de plus en plus utilisé par beaucoup de personnes. En effet, cet objet existe toujours actuellement et il est même très répandu dans la plupart des pays du monde. L’attrape-rêve suscite la curiosité et l’intérêt de plusieurs personnes. Quelles sont véritablement ses histoires et ses origines ? À quoi sert-il et où en trouver ? Voici tout ce qu’il faut savoir au sujet des capteurs de rêves.

Attrape-rêve : qu’est-ce vraiment et à quoi ça sert ?

Un attrape-rêve est un objet de forme ronde, avec des toiles tissées en différentes structures à l’intérieur. C’est un objet qui permet de  « filtrer » les rêves qu’on fait la nuit, c’est-à-dire d’éviter les cauchemars et d’attirer les bons rêves. Aujourd’hui, des attrape rêves sur mesure sont fabriqués par de nombreuses personnes.

Les principaux composants d’un attrape-rêve sont : le cerceau qui est de forme arrondie ; des plumes qui sont attachées au bas de ce cerceau ; et des perles et des fils spéciaux ou des rubans qui servent à former des structures qui sont similaires aux tissages d’araignées dans le cerceau. Ce sont ces structures qui servent de filtre de rêve.

Un attrape-rêve doit être accroché et placé au-dessus de soi quand on dort, de manière à ce qu’il soit touché par les premiers rayons du soleil lorsque le jour commencera à se lever. De nos jours, c’est aussi devenu un objet de décoration dans les maisons occidentales et orientales. Le capteur de rêve sert même de bijou de mode pour les femmes actuellement. C’est devenu une idée de cadeau populaire et appréciée par beaucoup de personnes.

Origines et histoire et de l’attrape-rêve

La véritable origine de l’attrape-rêve remonte au dix-septième siècle. Il est apparu chez le peuple des Hurons-Wendats, qui sont des amérindiens venants du sud du Canada, puis peu après chez les amérindiens Ojibwés du Canada et des Etats-Unis. Ces deux peuples amérindiens possèdent chacun leur propre histoire sur l’apparition de l’attrape-rêve, qu’on appelle aussi capteur de rêve.

Pour la légende huronne, l’idée de fabriquer des attrapes-rêves est née de l’aventure d’un chasseur qui a quitté son village pour aller chasser. Il s’est reposé dans une grotte et a rencontré un monstre dans cette grotte. Il a fui jusqu’à son village et n’arriva plus à dormir pendant plusieurs jours, à cause de cauchemars qui lui rappellent le monstre. Une nuit, il s’est endormi au bas d’un arbre et a eu un sommeil parfait et reposant, sans cauchemars. À son réveil, il a constaté qu’une toile d’araignée était présente au-dessus de lui, et a conclu que c’est cette dernière qui a filtré ses rêves.

En ce qui concerne la légende Ojibwé, la fabrication de l’attrape-rêve a été apprise à la tribu Ojibwé par une araignée bienveillante qui tissait une toile chaque nuit au-dessus de cette tribu, afin de filtrer les premiers rayons du soleil et protéger le sommeil. Cette araignée ne pouvait plus le faire, car le peuple s’éparpillait, alors elle l’a apprise à toutes les femmes.

Est-ce qu’il existe des variantes d’attrape-rêve ? 

Effectivement, ils existent plusieurs variantes d’attrape rêves sur mesure. Ils sont maintenant utilisés en tant que filtres de rêve, accessoires de décoration d’intérieur, ou encore en tant que bijoux collier ou boucles d’oreille.

En voici quelques variantes selon la forme : il y a des capteurs de rêves en forme de cœur, en forme de symbole Yin et Yang, en forme de nuage, de yeux, ou encore de têtes d’animaux. L’esthétique et la couleur sont des critères de choix importants aux yeux de chaque personne.

Si c’est selon la matière et l’usage, il y a les accessoires de mode attrape-rêve en argent ou pierres précieuses. On trouve de ces accessoires dans les boutiques physiques et les boutiques en ligne spécialisées.

Opter pour un attrape-rêve personnalisable

Les attrape-rêves sont désormais encrés dans l’usage fréquent de plusieurs pays. Grâce à ce constat, de nombreux marchés spécialisés dont la conception d’attrape-rêves ont vu le jour. De plus, les matériaux utiles à la fabrication de ces objets sont simples et facilement disponibles.

Pour le cerceau, les matériaux les plus courants sont les matériaux sont en acier, en bois, et en bambou. Les perles peuvent être en bois, en verre, ou en plastique. Les plumes sont des plumes naturelles et les fils pour tisser sont disponibles dans les magasins de broderie.

De nombreux spécialistes sont capables de proposer diverses décorations et divers motifs personnalisables sur la toile des attrapes-rêves. Par exemple, on peut tisser le prénom sur la toile, on peut tisser un dessin de son choix, dont les plus populaires sont les dessins d’arbres, les dessins d’animaux, ou encore les dessins de fleurs. Les attrapes-rêves sont aussi devenus des motifs de tatouages, de porte-clés, et des motifs de broderies de taies d’oreillers très tendance actuellement.