Acheter un chaton ou un chiot en ligne

Une étude réalisée en 2018 indique qu’en France, un foyer sur deux a au moins un animal dans son giron et qu’Internet est devenu la première animalerie de France, le nombre d’adoptions réalisées sur les sites ne cessant d’augmenter depuis l’enfermement. En effet, la réduction volontaire des rencontres physiques semble avoir boosté cette envie d’adopter un compagnon à quatre pattes. Pourtant, depuis 2016, tout vendeur de chiots ou de chatons est tenu de déclarer son activité à la chambre d’agriculture afin d’obtenir un numéro SIREN, qu’il opère sur internet ou non. Si adopter un animal sur internet est une alternative idéale, la vigilance reste de mise lors du choix du site.

Pourquoi acheter un chaton ou un chiot sur internet ?

Si à première vue, l’achat d’un animal de compagnie ne semble pas être une pratique très éthique, il peut être justifié par les coûts liés à l’élevage et aux soins des animaux. Il permet également de ne pas prendre ces compagnons pour acquis et de leur offrir un foyer qui les mérite. Mais Internet étant devenu la première animalerie en France, cela a provoqué l’essor de l’achat en ligne de chiens et de chats. En effet, grâce à l’ergonomie de certains sites, trouver son compagnon à quatre pattes est devenu facile : la navigation ainsi que les informations relatives aux animaux sont facilement accessibles. De plus, si l’on n’a pas toujours le courage de demander des certificats aux éleveurs lors de rencontres, en recherchant son compagnon en ligne, on peut directement consulter les documents attestant de la qualité des éleveurs. Il va sans dire que c’est une alternative idéale si vous n’avez pas le temps de vous rendre dans une animalerie. Vous recherchez un site d’adoption pour chien et chat sûr et convivial pour trouver votre prochain compagnon de vie ? Consultez le site chiot-et-chaton.fr !

Quels sont les points à prendre en compte pour adopter ?

Il y a certains points à vérifier avant d’adopter un chat ou un chiot en ligne. En effet, certains sites trompeurs vendent des animaux qui sont souvent porteurs de maladies et qui sont fournis par des usines à chiots et à chatons en raison de leurs mauvaises conditions d’élevage. Pour éviter de participer à ce commerce non éthique, il est essentiel de connaître les éléments à prendre en compte tant dans l’annonce que lors de la remise de l’animal. L’annonce de vente en ligne doit mentionner les éléments suivants : le numéro SIREN de l’éleveur, l’âge de l’animal, son numéro d’identification ou celui de sa mère, le nombre d’animaux issus de la même portée ainsi que son inscription dans un livre généalogique qui peut être le numéro LOF ou LOOF. Lors de la remise de l’animal, le vendeur doit également fournir un document identifiant l’animal et donnant des informations sur ses caractéristiques et ses besoins, ainsi qu’un certificat vétérinaire attestant de sa bonne santé. Toutefois, il convient de noter que pour les dons d’animaux, il existe toujours des documents obligatoires malgré l’aspect non obligatoire du numéro SIREN. Il s’agit notamment du certificat vétérinaire et du document d’identification de l’animal, qui indique la présence d’un tatouage ou d’une puce électronique sur l’animal.

Que dit la loi sur la vente de chats et de chiots ?

La vente de chats et de chiots est régie par des dispositions légales très précises, car les animaux domestiques sont désormais reconnus comme des “êtres vivants doués de sensibilité”. En effet, pour un chat ou un chiot de moins de 8 semaines, aucune vente ne peut être effectuée. Il est même plébiscité d’attendre qu’ils atteignent 10 semaines avant de les donner à de nouveaux propriétaires. Cela permet à l’animal de se socialiser suffisamment avant de quitter son refuge d’origine. Le vendeur doit également inclure des informations spécifiques sur les papiers à remettre au nouveau propriétaire. Il s’agit notamment du lieu de naissance, des besoins comportementaux et biologiques de l’animal, de son numéro SIREN ou SIRET et de la destination de l’animal. Si la vente est réalisée par un particulier, au-delà d’une portée par an, le vendeur est tenu de préciser la mention ” particulier ” et de fournir un certificat de capacité, que ce soit pour les chats ou les chiens.

Comment trouver un éleveur sérieux ?

Si vous n’avez pas la moindre idée de ce que sont l’adoption ou l’achat de chiens et de chats en ligne, il est très fortement recommandé de se renseigner au préalable. Cela peut se faire par le biais du bouche à oreille ou encore sur internet. Référez-vous aux sites jugés “fiables” par de nombreux autres acheteurs. Vous pouvez également vous renseigner auprès de votre vétérinaire au sujet du fonctionnement du refuge, de la liste des éleveurs commerciaux ou domestiques réputés sur Internet, des soins que l’animal doit recevoir avant son adoption et de la documentation permettant de vérifier la fiabilité du site.