Astuces et conseils pour créer son livre photos

Les livres photos sont des supports parfaits pour réunir ses souvenirs et garder une trace des événements de toute une vie. Alors que les anciennes générations faisaient faire et développer leurs photographies par des professionnels pour ensuite les compiler et les légender dans des albums, la technologie numérique permet aujourd’hui de produire ses propres photographies et de créer des livres plus personnels et originaux, directement à la maison. Choix des images, du thème mais aussi du format, la création est totalement sur-mesure.

Un bel album à créer pour chaque occasion

Ce type d’albums se compose d’une première et d’une quatrième de couverture qui résument le contenu des pages intermédiaires. L’intérieur comprend des photographies ainsi que des légendes et des illustrations réunies autour d’un sujet précis.
Le processus de création de l’album est donc tout aussi important que le résultat. En effet, avant de se lancer, il faut sélectionner les visuels, réfléchir à leur agencement, compter le nombre de pages qui seront utiles. Cette activité fait bouillonner l’imaginaire et sera un véritable instant de plaisir.
Quelques boutiques offrent l’opportunité de concevoir ce type d’objets en ligne, à partir de matrices pré-définies et très complètes. Sur ce site figure d’ailleurs des modèles qui donnent quelques idées pour créer son propre album photographique.

Trouver son sujet et son histoire

Pour réussir à confectionner son album personnel, il faut d’abord définir son sujet.
Est-ce un album destiné à compiler les photos d’un événement comme un baptême, des vacances, une fête de famille ou encore une rencontre professionnelle ? Dans ces cas-là, il est important de trouver un axe narratif afin de créer un album dynamique. Pour un mariage, par exemple, la mairie, le cocktail, le dîner et le bal peuvent constituer les chapitres de votre album.
Le séquençage apparaît plus simple quand le sujet est une personnalité. En général, l’évolution chronologique de l’enfance à l’âge mûr est privilégiée. Cependant, pour se focaliser sur un aspect particulier de son existence, sa carrière sportive, par exemple, séquencer le livre selon les différentes compétitions auxquelles elle a participé semble un bon choix de création.

Trouver le format et la finition de l’album

Il existe mille formats et finitions pour un album. Après avoir effectué le tri dans les photographies, il convient d’observer leurs formats respectifs. Y a-t-il plus d’images verticales ou horizontales ? En fonction de ce critère, il faut choisir un album en paysage ou en portait.
La taille des pages a aussi son importance. Si l’album se compose de photographies de groupes, un album de grande envergure aidera à bien voir les visages alors qu’un petit ne permettra pas d’identifier les personnes présentes. Pour un album de portraits, un format de poche semble plus approprié car il restitue la taille des photographies d’antan.
Dans le cas des photographies anciennes, parfois abîmées, ou si les images sont en mauvaise définition, une impression dans un trop grand format ne donnera pas un résultat satisfaisant.
Côté finitions, les goûts et les couleurs ne se discutent pas mais il faut veiller à la cohérence de l’album. Il convient de réfléchir au type de reliure souhaitée, à la qualité de la couverture, au rendu (mat ou brillant) des photographies ainsi qu’au grammage des feuilles.

Le texte et le style de l’album

Un album, c’est, bien sûr, des images mais c’est aussi du texte et un style. Ainsi, en fonction du sujet, il est impératif d’adopter le bon ton et de trouver les mots justes. En effet, on ne s’exprime pas de la même manière dans un album réservé à la famille que dans un album destiné à ses supérieurs hiérarchiques.
Les outils numériques permettent de légender les photographies mais aussi d’ajouter des commentaires (nommer les personnes présentes, indiquer la date ou le lieu de la prise de vue, entre autres). Ces indications sont des systèmes supplémentaires pour fixer la mémoire durablement.
La police et la taille des caractères possèdent une grande importance. Il faut que le propos soit déchiffrable et écrit suffisamment grand pour être lisible par tous. Aussi, si la personnalisation du style d’écriture et de la couleur sont primordiaux, il ne faut pas oublier le lecteur.
C’est alors autant le style général que les images qui donne une identité unique à l’album. Une écriture romantique sera parfaite pour illustrer un mariage, une police plus urbaine conviendra mieux pour se rappeler d’un séjour à New-York.

La creation d’un livre de souvenirs rempli de photographies est une merveilleuse idée pour rappeler à ses proches son affection. Cet album permet de partager les bons moments et de préserver toute la mémoire d’une vie. Les photos sont en effet le meilleur moyen pour garder une image vivante des êtres chers et d’immortaliser les grands événements d’une existence.
Ainsi, de plus en plus de personnes créent des albums en ligne. Les interphases des sites internet spécialisés sont très intuitives et permettent de laisser libre cours à son imagination. Il suffit de charger les photographies sur le site de l’imprimeur pour entamer sa creation. La liberté d’action est immense, allant du format de l’ouvrage au choix du nombre de pages en passant par la finition du papier. Plusieurs exemplaires peuvent être imprimés et l’archivage des visuels autorise à remanier les anciens albums et à les mettre à jour.
La version moderne de l’album familial possède de nombreux atouts, offrant une seconde jeunesse aux vieilles images et permettant à plusieurs générations d’avoir un accès illimité à leur mémoire.