Comment financer mon projet de rénovation ?

Vous désirez améliorer l’isolation de votre logement ? Vous souhaitez dans ce cas diminuer votre facture de chauffage ? Vous avez également besoin d’une chaudière plus performante ? Si tel est votre désir, sachez que vous pouvez prétendre à des aides de financement. Il s’agit des appuis pour les travaux de rénovation énergétique. Pour une éco-rénovation adéquate, découvrez comment financer votre projet au mieux.

Opter pour le crédit d’impôt pour la transition énergétique

Multiples sont les aides à la disposition de ceux désirant se lancer dans un projet de rénovation. Le crédit d’impôt pour la transition énergétique est le plus connu de tous. Il est célèbre sous l’abréviation CITE. Pour un remplacement de chaudière, le CITE permet de réduire l’impôt sur le revenu. Il contribue aussi à la diminution des dépenses occasionnées par les travaux d’amélioration en habitation principale. Le logement concerné, la maison individuelle ou l’appartement doit donc être votre résidence principale. Puis, ce dernier est tenu d’être achevé depuis plus de 2 ans. Avant, le CITE ne concernait que les ménages les plus modestes. Par contre, actuellement, il est fait pour tous les ménages. Plus particulièrement, il s’adresse aux propriétaires réalisant des travaux d’économies d’énergie. Ceux qui changent leurs chaudières à granulés par exemple. Certes, ce crédit est attribué sous conditions de ressources. En visitant le site de Ma Chaudière Gratuite, vous verrez des aides plus intéressantes à ce propos. Sur ce, consultez sans tarder le site www.machaudieregratuite.fr.

Profiter des aides de l’ANAH

À part le CITE, les aides de l’ANAH sont les plus courantes pour un changement de chaudière. Il s’agit exactement de l’aide « habiter mieux sérénité » de l’agence nationale de l’habitat. Cet appui est versé par l’agence afin de financer les travaux de rénovation de logement. Certes, l’installation de chaudière à granulé est donc concernée. Le montant dont vous bénéficiez diffère en fonction des ressources de votre foyer. En effet, l’aide est attribuée sous condition de ressources, comme pour le crédit d’impôt chaudière. Plus exactement, elle s’adresse aux propriétaires qui occupent un logement individuel. Il en est de même pour les propriétaires bailleurs et les syndicats de copropriétés. Les logements éligibles aux aides de l’ANAH sont ceux à titre de résidence principale avec plus de 15 ans d’existence. On note également les logements n’ayant bénéficié d’autres financements de l’État au cours des 5 dernières années. De plus, les logements se trouvant dans un département qui a signé un contrat local d’engagement contre la précarité énergétique.

Les aides des entreprises de fournitures d’énergie

Pour installer une chaudière à granulé, jouissez des aides des entreprises de fournitures d’énergie CEE. Ces dernières proposent des appuis de financement des travaux d’économies d’énergie. La première condition est que votre pose doit être effectuée par un professionnel certifié RGE. Les entreprises CEE obtiennent des certificats en contrepartie des aides versées. Ces derniers permettent l’attestation auprès de l’État de l’accomplissement de leur obligation. Leur but qui n’est autre que d’inciter les consommateurs à réaliser des économies d’énergie. Il est à préciser que cette aide est faite pour les propriétaires aussi bien que les locataires. Par contre, elle ne concerne que les logements occupés comme habitation principale ou secondaire. Enfin, les aides de ces entreprises peuvent prendre des formes variées. On distingue les diagnostics-conseils, la mise en relation avec un réseau d’artisans qualifiés, le prêt à taux bonifié. Elles peuvent également offrir de la prime comme la remise sur votre facture d’énergie ou de chaudière à un euro. L’appui peut aussi parfois prendre la forme d’un bon d’achat dans un magasin de chaudière. Par conséquent, le choix des travaux et d’équipements éligibles revient au fournisseur.