Guide pratique sur les thérapies comportementales

Auparavant, la psychologie portait le simple nom de pseudo-science et ne pouvait se prévaloir d’aucun titre médical. À présent, l’aspect psychologique de l’Humain est devenu un facteur décisif car il permet à celui-ci de garder un bel équilibre dans sa vie. En cas de dépression ou d’addiction, les gens se tournent alors directement vers des spécialistes en thérapies cognitives et comportementales.

Psychologie: qu’est-ce qu’une TCC?

Pour commencer, il est important de noter que la thérapie comportementale et cognitive (TCC) est une orientation psychothérapeutique qui vise à comprendre les comportements de l’Humain à partir de quelques références jugées scientifiques. À titre informatif, ces dernières se basent principalement sur des échelles et des comparaisons de cas. Outre cela, sachez que le comportementalisme prend également en compte toutes les formes de conditionnement qu’une personne ait pu s’ancrer tout au long de son existence. Et depuis peu, les comportementalistes ont commencé à prendre en considération le côté affectif et émotionnel de leurs patients pour pouvoir mieux les étudier. Actuellement, cela se mesure à l’aide des schémas encrés qui sont souvent aperçus dans les séries télévisées. Cependant, sachez que les thérapies comportementales et cognitives ne sont pas de simples analyses à sens unique vu que les patients se doivent également de creuser leurs profondes pensées auprès de leurs psychothérapeutes. Des propos qui seront par la suite interprêtés par les professionnels de la psychiatrie.

Quels sont les caractéristiques de la TCC?

Toutefois, certaines orientations psychothérapeutiques (l’approche centrée sur la personne et la TCC) peuvent prêter confusion. Pour ce faire, il est d’ordre capital de citer les points forts qui caractérisent la thérapie cognitive et comportemenale pour pouvoir mieux l’appréhender. Primo, sachez qu’une thérapie comportementale se fait généralement pendant une courte durée. Une période pendant laquelle le psychothérapeute se doit de détecter et d’aider le client à passer outre ses phases de dépression, ses troubles d’anxiété ou encore son addiction. Secundo, il est important de noter que les analyses scientifiques du psychothérapeute doivent partir du fameux constat “ici et maintenant”. En d’autres termes, le praticien ne doit interpréter les comportement de son patient sans avoir poser des questions vis-à-vis de celui-ci et sans prendre en compte le contexte actuel. Sachant que la TCC est une étude comparatrice, itou. Le spécialiste se trouve ainsi tenu de garder en mémoire le problème actuel pour pouvoir le comparer à des futurs cas vu que des personnes émotivement identiques peuvent se trouver dans des cas similaires. Par ailleurs, cette technique peut être bénéfique pour les psychothérapeutes qui souhaitent gagner en compétences. Et tertio, même si la relation psychothérapeute-patient est collaborative, le praticien ne peut intervenir sur le vouloir du client, c’est-à-dire que le psychothérapeute n’a pas le droit de fixer une date de guérison mais uniquement de l’assister au cours de sa cure.

Comment le psychothérapeute doit-il agir avec ses patients?

Malgré le fait que le psychothérapeute soit préalablement lié à des codes déontologiques, celui-ci se doit tout de même de garder une position purement professionnelle vis-à-vis de ses clients (alliance thérapeutique). Autrement dit, le praticien est obligé d’émettre une certaine distanciation avec ses clients même si le praticien se trouve profondément lié avec ces derniers en pensée (distance thérapeutique). Les autres points telle l’attention, la bienveillance, et la surveillance régulière sont facultatives mais pourraient servir de points de bonus personnels. En premier lieu, cela l’aidera à gagner la confiance du client pour mieux l’aider. Et en deuxième lieu, une telle réputation ne fera que booter le psy économiquement vu que les gens préfèrent partager leurs peines avec des personnes de confiance. Finalement, le psychothérapeute est surtout tenu de fournir un milieu confortable et idéal pour avoir un cardre non-ambigü.