Traiter la dépression avec la médecine alternative

Les plantes peuvent supporter la dépression. Mais le plus important est de consulter votre médecin, surtout si les symptômes persistent et que vous prenez des médicaments et que vous souhaitez compléter les remèdes naturels en raison des interactions possibles.

Les plantes pour traiter la dépression

Les graines de Griffonia contiennent une substance qui joue un rôle dans la production de sérotonine. Sa consommation aide à augmenter les niveaux de sérotonine et a un effet positif sur l’humeur, le sommeil et la faim (en particulier les envies de sucre et la faim liée à l’humeur). Le Safran : c’est une plante aux multiples vertus. Elle agit comme un antidépresseur naturel, grâce à deux ingrédients : la crocine et le safran, qui vont équilibrer les émotions de plusieurs personnes. La régulation d’un neurotransmetteur très important affecte directement la Rhodiola rosea. C’est une plante adaptative qui permet à l’organisme de mieux s’adapter aux agressions et au stress. En raison de la réabsorption d’une variété de neurotransmetteurs, il peut, également, améliorer la capacité mentale, la force mentale et l’humeur. Le site medecine-alternative.fr vous permet d’obtenir des informations sur le traitement la dépression avec la médecine alternative.

Des plantes pour soulager l’anxiété et se détendre

La feuille de bacopa a des propriétés anti-anxiété. Associée à des plantes qui agissent directement sur la sérotonine, l’amélioration de l’humeur est significative. Millepertuis : cette plante médicinale a non seulement des propriétés antidépressives (dues à la réabsorption d’une variété de neurotransmetteurs), mais elle favorise, également, la relaxation et soulage l’anxiété et l’anxiété. Pavot de Californie : le pavot de Californie aide à réduire l’anxiété, à améliorer le sommeil et à favoriser la relaxation. Bon conseil : associez une plante qui équilibre les émotions avec une autre plante qui soulage l’anxiété ou apaise les émotions pour obtenir les meilleurs résultats. Il peut être utilisé en complément ou dans l’alimentation pour compléter les micronutriments et les oligo-éléments. En fonction de l’intensité des symptômes, limitez-vous à une cure de 1 à 3 mois, et écoutez toujours les conseils de la médecine alternative dépression. Veuillez noter que ces plantes sont contre-indiquées pendant la grossesse, l’allaitement et l’enfance.

Les alimentations, les alliées du système nerveux

Tryptophane : cet acide aminé est le précurseur de la sérotonine et se trouve dans certains aliments : volaille, viande rouge, poisson, fromage, légumineux (lentilles, haricots, pois secs, etc.). Il peut, également, être pris sous forme de comprimés (environ 500 mg par jour). Vitamine D : un traitement est recommandé, surtout pendant les saisons plus froides (automne et hiver) pour prévenir les carences. Aussi, n’oubliez pas qu’avant 11 h ou après 15 h (si possible), il est préférable de s’exposer au soleil 10 minutes, par jour, sans se couvrir le visage et les avant-bras. Choline : C’est un nutriment essentiel pour le corps humain, généralement classé parmi les vitamines B, en particulier. On le trouve dans le foie de bœuf, les œufs et le soja. Oméga 3 : ces acides gras essentiels sont stockés en consommant de l’huile de foie de morue, de l’huile de lin, des poissons gras (sardines, maquereau, hareng…), voire de l’huile de colza. SAMe : ​​cette substance est produite naturellement par l’organisme et existe sous forme de compléments alimentaires. Des études ont montré qu’il avait un effet positif sur la dépression traitement naturel, avec une dose de 400 mg 3 fois, par jour, pendant 3 à 5 semaines, puis 200 mg deux fois par jour. SAM-e est mieux absorbé lorsqu’il est pris à jeun. Magnésium : il est essentiel au fonctionnement normal de l’organisme. Le magnésium se trouve dans de nombreux produits quotidiens, notamment les grains entiers, les amandes et les noix, les fruits de mer, les algues et le chocolat noir. En cas de supplémentation, privilégiez les suppléments sous forme de bisglycinate de magnésium, qui sont plus facilement absorbés par l’organisme.