Trouver un traitement naturel pour la cystite

cystite

Partout dans le monde, des milliers de personnes sont touchés par les infections urinaires. Parmi eux, la cystite est sans doute la plus répandue. En effet, il s’agit d’une inflammation de la vessie résultant d’une infection. Dans la majorité des cas, ce sont les femmes qui sont les plus concernées par ce type d’infection, mais cela n’exclut pas les hommes de la liste. Dès que les premiers symptômes se présentent, il est préférable de consulter immédiatement un médecin pour obtenir un soin adéquat et éviter les complications. Outre un traitement à base d’antibiotiques, le malade peut également opter pour un traitement naturel pour soigner une cystite.

Qu’est-ce que la cystite ?

La cystite est une inflammation ou une infection de la vessie due à une prolifération de bactéries dans les voies urinaires. La bactérie responsable appelée Escherichia-coli pénètre par l’urètre avant de se multiplier dans la vessie. Elle se loge naturellement dans le tube digestif. Sachez d’ailleurs qu’il existe une certaine différence entre cystite et infection urinaire. Si la cystite est une dénomination médicale d’une infection urinaire basse touchant la vessie ; la pyélonéphrite, quant à lui, est une infection urinaire aigüe qui touche les reins.

En outre, la cystite interstitielle est une inflammation chronique de la vessie qui présente des symptômes identiques à celle de la cystite aigüe. Par contre, la cystite interstitielle ou le syndrome de la vessie douloureuse n’est pas lié à une infection bactérienne. Le moyen le plus simple de savoir si vous souffrez d’une cystite interstitielle ou d’une cystite aigüe consiste à faire une analyse d’urines (ECBU). Dans tous les cas, vous pouvez opter pour un traitement naturel pour soigner une cystite.

Les causes de la cystite

Les causes provoquant l’inflammation de la vessie suite à une croissance bactérienne sont nombreuses. Chez la femme, ce problème est lié à la taille de son urètre et sa proximité avec l’anus et le vagin. En effet, un canal urinaire féminin plus court facilite l’ascension des bactéries. Parmi les facteurs favorisant la cystite chez la femme, on peut citer la grossesse, la ménopause, la période d’activité sexuelle. En outre, la greffe de rein, les malformations de l’arbre urinaire, le diabète, une hydratation insuffisante ainsi que la rétention d’urine peuvent causer la cystite autant bien chez l’homme que chez la femme.

D’autres facteurs moins évidents peuvent également favoriser la cystite. À commencer par le transit (une diarrhée ou une constipation) qui peut entraîner la multiplication des bactéries dans la zone rectale. Ensuite, les frottements au niveau de l’urètre, à cause de sous-vêtements fabriqués avec des matières synthétiques agressives ou de vêtements trop serrés, favorisent le passage des bactéries à l’intérieur. Sans oublier qu’un simple stress et un problème d’hygiène (après un rapport sexuel et après la selle) peuvent également déclencher une infection urinaire.

Les astuces pour soigner naturellement la cystite 

Les personnes souffrant de cystite ont la sensation d’une vessie toujours pleine, une impression de brûlure au moment d’uriner, une envie incessante d’uriner, une douleur pelvienne, une urine trouble, foncée et avec une odeur marquée. Si vous ressentez ces symptômes, rendez-vous chez votre médecin ! Mais en attendant, sachez qu’il existe un traitement naturel pour soigner une cystite ou du moins soulager et ralentir les dégâts de cette infection urinaire.

Pour cela, commencez par boire suffisamment d’eau (1,5 litre/jour) pour diluer les germes au niveau de la vessie. En tant que puissant antiviral et antibactérien, boire une infusion de thym toutes les 5 heures vous aidera sûrement. Pour atténuer la douleur, vous pouvez : soit mélanger 1 cuillère à café de jus de citron, de bicarbonate et 2 sachets d’aspirine à 500 mg ; soit préparer un cataplasme à base de poireaux. Par ailleurs, les boissons diurétiques (artichaut, thé vert) sont fortement recommandées pour faciliter la miction.

Vous pouvez également utiliser les plantes médicinales comme la Canneberge pour limiter l’infection urinaire, l’Hibiscus pour drainer la vessie ainsi que les Échinacées pour prévenir la cystite.

Quelques mesures préventives

Certaines personnes sont plus sujettes aux cystites que d’autres. Alors, pour réduire au minimum le risque de développer une telle infection, il est préférable de prendre des précautions et adapter légèrement son mode de vie. Mis à part le fait de boire suffisamment d’eau, une personne à risque doit éviter l’alcool et le sucre. En effet, ce sont deux éléments qui favorisent la prolifération des bactéries. Après un rapport sexuel, urinez pour éliminer les bactéries qui ont été éventuellement menées proches de l’urètre. Lorsque vous ressentez le besoin d’uriner, ne vous retenez surtout pas ! Certes, on a parfois tendance à se retenir pendant plusieurs minutes à cause du rythme de travail, mais il faut penser à prendre quelques instants pour se soulager afin d’éviter la stagnation de bactéries dans la vessie. Bref, suivez bien les conseils de votre médecin et adoptez un mode de vie saine pour éviter la récidive de la cystite.

Comment l’huile de CBD est fabriquée ?
Les pergolas bioclimatiques, un investissement rentable pour votre jardin !