Trouvez la paire de chaussures femme de vos rêves !

Ballerines, escarpins ou sneakers fantaisie, les chaussures s’adaptent au gré de la mode et des saisons. Des modèles seyants flattent la silhouette et se remarquent !

L’escarpin : un must de féminité

Cette chaussure pour femme est fine, avec une semelle mince, dotée d’un talon assez haut et qui laisse le cou-de-pied découvert. Il s’agit d’un soulier très fantasmé. Ces chaussures femme ont un effet galbant sur la jambe et elles allongent donc la silhouette. La hauteur et la forme des talons sont variables, mieux vaut les adapter aux circonstances ! Pour garder l’équilibre si l’on se sent incapable d’assumer des talons aiguille, on peut opter pour des talons plus épais, avec une base carrée. Ils sont tout aussi élégants et permettent d’avoir une démarche sûre, en toute stabilité ! Les dames habituées aux chaussures pour femmes vertigineuses n’hésitent pas à porter des escarpins avec des talons de 7 cm voire plus. Une telle hauteur est ultra-féminine. Elle contribue à « booster » la confiance en soi. Ainsi perchées, les femmes se sentent sûres d’elles, quelles que soient les circonstances. Pour jouer la carte « audace » jusqu’au bout, on peut les choisir dans un coloris original voire flashy : en soirée avec une tenue sobre, ces escarpins feront un malheur !

L’essayage : une étape très importante

Quel que soit le modèle de chaussure femme que l’on envisage d’acheter, il est primordial de procéder à un essayage. Celui-ci doit avoir lieu de préférence en fin de journée. C’est en effet le moment où le pied est fatigué et légèrement gonflé. En tenant compte de ce facteur qui se répète chaque jour, on évite des douleurs dues à une paire de chaussures pour femme trop petites. Une petite astuce consiste à tester ses futurs souliers en pliant les genoux pour se mettre en posture accroupie. Cet appui sur la plante des pieds permet de sentir si les orteils entrent en contact avec l’extrémité de la chaussure. En pareil cas, c’est le signe que ces chaussures pour femme n’ont pas été choisis à la bonne pointure. De plus, il est judicieux d’essayer les deux chaussures neuves en même temps. En effet, il est fréquent que l’un des pieds soit plus fort que l’autre. Il faut se sentir bien, sans déséquilibre. Pendant l’essayage, il est essentiel de marcher comme on le ferait dans la rue, le regard devant soi, pas sur ses pieds. Pour bénéficier du meilleur confort possible, la qualité des chaussures est essentielle. Le choix de leur matière est important, qu’il s’agisse de cuir ou de textile.

Trouver chaussure à son pied

Acheter de belles chaussures pour femme revient à « craquer » pour un modèle coup de cœur. Cependant, l’aspect pratique ne doit pas être laissé de côté, y compris pour des souliers de soirée portés en de rares occasions. Des statistiques sur le sujet prouvent que les femmes sont plus souvent victimes de douleurs aux pieds que les hommes. Ce fait s’explique entre autres par l’inconfort de certaines chaussures pour femmes. Ces dernières sont d’autant plus inadaptées qu’elles ne tiennent pas compte, dans leur conception, de l’anatomie du pied. Toutes les femmes n’ont pas la même forme de pied. Certaines ont le « pied grec », c’est-à-dire que leur deuxième orteil (à côté du gros) dépasse de tous les autres. Dans des chaussures à l’extrémité étroite, ce pied grec risque de faire rétracter le deuxième orteil (le gros ne travaillant pas suffisamment). Une telle situation entraîne des durillons à la longue. En réalité, c’est la chaussure qui doit s’adapter au pied et pas le contraire. Avec le « pied égyptien », le gros orteil est le plus long : on peut alors se sentir à l’aise dans tous les styles de chaussures. Certaines personnes ont le « pied romain » ou carré, dont les trois premiers orteils arrivent au même niveau. Elles doivent éviter les souliers pointus.

Alterner les styles de chaussures

Le duo femme chaussure rime souvent avec chic, qu’il s’agisse d’escarpins, ballerines, bottes ou même sneakers fantaisie. Les modèles classiques ont toujours le même succès car ils permettent d’avoir à disposition des souliers qui s’adaptent à toutes les circonstances. Des chaussures femme style trotteurs au coloris discret, en noir ou beige, peuvent être portées au quotidien. Avec un petit talon de 3 à 5 cm, de telles chaussures favorisent une bonne circulation sanguine. Elles conviennent donc dans un cadre professionnel où la station debout est obligatoire. Pour les adeptes du confort absolu et de la démarche sportive, même en ville, les tennis se déclinent en articles de mode urbaine avec des détails très féminins. Ces sneakers se combinent élégamment aux tenues les plus variées, sportswear ou plus « habillées ». Un jean slim longueur 7/8 ème les met bien en valeur. Pour casser un look un peu trop « girly », du style robe fleurie ou minijupe, les tennis sont également une bonne option. Avec plusieurs paires de sneakers, plus ou moins originaux, il est facile de marcher d’un bon pas et de garder la forme. Les chaussures sportives se portent quelle que soit la saison mais il est évident qu’il faut aussi adapter son choix de souliers à la température extérieure : bottes ou bottines en hiver et nus-pieds ou ballerines à la belle saison.